Les confessions d'une jeune fille comme les autres

30 juillet 2011

" je veux qu'on arrête la" un SMS qui remet en cause les quatres derniers mois de ma vie , quatre mois c'est court me direz vous , j'vous vois déjà me faire la morale: " c'est bon c'est pas comme si c'était l'homme de ta vie au bout de quatre mois " c'est ce que je me dirais à moi-même si je m'avais en face de moi, mais quand on est dans la situation tout est tellement différent. Aucune relation ne se ressemble , j'ai auparavant été quatre mois avec un autre ( oui je ne passe pas les quatre mois décidément ni l'été d'ailleur, c'est toujours fatidique à mon couple…) et je n'ai pas du tout vécu ça de la même façon, ce n'était qu'une histoire sans importance la première fois, je ne me projetais pas du tout dans l'avenir, alors que là, il m'a fait espérer, croire que tout était possible entre nous, alors qu'à la base on savait très bien que ça n'était pas le cas, et je me suis laisser emporter, j'avais juste envie d'y croire, de me laisser porter par ce vent de fraicheur et de sureté…

Enfin bref, ça n'est pas la question, malgré le fait que ça ne fasse que quatre mois, je suis effondrée, moi la forte, la rebelle, celle qui dit tout haut ce que tout l'monde pense tout bas, celle qui a une joie de vivre communicative et à revendre, je ne comprend pas comment j'ai pu en arriver là , qu'est-il arriver à la battante que je suis ? Je ne me reconnais même plus, je lui ai tout donné, j'ai mené notre couple au front, face aux attaques de tous que nous ne  prédisait rien qui vaille et pour quoi ? Je me suis battue contre des moulins à vent.

Au final, je ne lui en veux pas, faut mieux maintenant que plus tard, lorsque je serais encore plus accrochée et amoureuse, j'espère juste qu'il ne s'est pas servi de moi qu'il ne m'a pas manipulé, il m'affirme que non, mais certain me font douter, je ne sais plus qui croire, que faire, j'ai l'impression de ne plus le reconnaitre, comme seule consolation j'ai eu " c pas toi c moi et on peu rester ami " . Merci la délicatesse de la rupture par SMS, et tout ça deux jours avant mon anniversaire. On peut dire que le sort s'est acharné sur moi, déjà que je n'avais pas spécialement envie de le fêter, juste la perspective de le voir m'enjouais, maintenant j'attendais ça avec réticence.

Je trouve ça bien dommage de commencer ce blog avec une rupture, ma rupture la plus difficile pour le moment mais ça n'est pas la première ni la dernière , il faut bien que je m'en remette, le temps guérira surement mes blessures, surement .

Je vous embrasse chers lecteurs. 

Posté par crysesperanza à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]